30 oct. 2016

[ Francis Cabrel - 77/87 - Encore et encore ]

D´abord vos corps qui se séparent
T´es seule dans la lumière des phares
T´entends à chaque fois que tu respires
Comme un bout de tissu qui se déchire
Et ça continue encore et encore
C´est que le début d´accord, d´accord.


L´instant d´après le vent se déchaîne
Les heures s´allongent comme des semaines
Tu te retrouves seule assise par terre
À bondir à chaque bruit de portière
Et ça continue encore et encore
C´est que le début d´accord, d´accord.


Quelque chose vient de tomber
Sur les lames de ton plancher
C´est toujours le même film qui passe
T´es toute seule au fond de l´espace
T´as personne devant.


La même nuit que la nuit d´avant
Les mêmes endroits deux fois trop grands
T´avances comme dans des couloirs
Tu t´arranges pour éviter les miroirs
Mais ça continue encore et encore
C´est que le début d´accord, d´accord


Quelque chose vient de tomber
Sur les lames de ton plancher
C´est toujours le même film qui passe
T´es toute seule au fond de l´espace
T´as personne devant.


Faudrait que t´arrives à en parler au passé
Faudrait que t´arrives à ne plus penser à ça
Faudrait que tu l´oublies à longueur de journée
Dis-toi qu´il est de l´autre côté du pôle
Dis-toi surtout qu´il ne reviendra pas
Et ça te fait marrer les oiseaux qui s´envolent
Les oiseaux qui s´envolent


Tu comptes les chances qu´il te reste
Un peu de son parfum sur ta veste
Tu avais dû confondre les lumières
D´une étoile et d´un réverbère
Mais ça continue encore et encore
C´est que le début d´accord, d´accord

Y a des couples qui se défont
Sur les lames de ton plafond
C´est toujours le même film qui passe
T´es toute seule au fond de l´espace
T´as personne devant personne


Quelque chose vient de tomber
Sur les lames de ton plancher
C´est toujours le même film qui passe
T´es toute seule au fond de l´espace
T´as personne devant.

Y a des couples qui se défont
C´est toujours le même film qui passe
Le même film qui passe




Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Je lis chacuns de vos commentaires avec attention, merci de laisser votre trace ici ;)