3 nov. 2016

Journée contre le harcèlement scolaire

Je t'écris ce soir sur un sujet sensible, le harcèlement scolaire.
On en parle aujourd'hui à la télé, dans les journaux, mais demain? Est ce qu'on aura déjà oublier? Est ce qu'on pensera poser des questions à nos enfants?


Cet article sort de la ligne principale de mon blog qui s'oriente principalement sur la déco, mais en tant que maman je ne peux pas passer à côté de ce sujet.
J'apprenais justement hier qu'une de mes collègues de galère a perdu sa fille de 13 ans et demie, qui s'est suicidée à cause de harcèlement scolaire. Comment la méchanceté des enfants peut-elle pousser à des actes aussi durs? J'imagine la douleur et la culpabilité de cette maman qui enterre son enfant.

Personnellement, je n'ai pas été dans la catégorie des élèves dont on a envie d'être copains. J'étais un peu moquée, par ma taille, mon poids, mon manque d'assurance, etc... Mais je ne pense pas, et je n’espère pas qu'un de mes camarades se soit senti humilié au point de penser à se supprimer à cause des autres. Je sais que les enfants sont cruels, que certains rabaissent les autres pour se sentir plus grands. Mais pousser quelqu'un au suicide c'est extrêmement dur.

Je pense à tous ces parents qui subissent autant que leurs enfants leur harcèlement, bien qu'ils n'en connaissent qu'une partie infime. Je pense également aux parents dont les enfants agissent comme tels, et qui doivent souffrir de voir leur enfant si "méchant", même si eux aussi ne connaissent surement qu'une partie de ce qui se passe réellement.

J'espère profondément ne jamais être dans une de ces deux situations, que mes enfants ne seront ni victimes ni bourreaux. Que le harcèlement, qu'il soit scolaire ou non, n'entrera jamais dans mon foyer.

Si malheureusement tu connais des situations de harcèlement, que tu l'ai subi ou en ai été témoin, je serais honoré que tu oses en parler ici. Si tu es parent et que tu as peur pour tes enfants, que tu cherches ou que tu as des solutions pour éviter que cela arrive, parles en ici.

Pour qu'on en parle et qu'on l'évite encore demain, et la semaine prochaine, et le mois prochain...

1 commentaire :

Je lis chacuns de vos commentaires avec attention, merci de laisser votre trace ici ;)